Team affiliée
Nos partenaires
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 14 le Jeu 8 Déc - 21:44

Medic Pouch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Medic Pouch

Message par Baloo le Mar 11 Oct - 10:43

Son utilisation

C’est donc une poche que vous portez sur vous, et qui servira à vous soigner personnellement.
Bien évidemment, en partie d’airsoft, le risque d’accident est nettement inférieur à celui d'autre
sport et on pourra raisonnablement être amené à utiliser le contenu de sa trousse personnelle pour
soigner un autre joueur, d’autant plus que la safe zone n’est jamais très loin en théorie.


Choisir sa Medic Pouch

Il en existe au moins autant de modèles que de fabricants et le choix n’est pas toujours facile. Voici
quelques conseils pratiques pour la choisir :
Il faut tout d’abord prendre une trousse de contenance moyenne. Trop encombrante, vous seriez
gêné lors de vos mouvements, vous auriez tendance à la surcharger en poids, et elle occuperait à elle
seule une bonne partie de vos passants molle, au détriment d’autres poches utiles en jeu. A l’inverse,
trop petite, vous ne pourriez pas y mettre le matériel nécessaire au soin et sa manipulation ne serait
pas facile.

Vous devrez aussi porter une attention toute particulière au système de fermeture de la poche.
Idéalement, essayez de la manipuler avec les gants que vous portez en jeu pour vous rendre compte
de sa facilité d’ouverture. Pensez bien qu’en plus du port de gants, vous serez peut être soumis à une
bonne dose de stress, de fatigue, de tirs ennemis, ce qui ne vous facilitera pas la tache.
Les poches à rabats velcro sont assez bruyantes, donc en partie vous serez plus facilement repéré
(même si en cas de prise en charge d’un blessé, ce n’est pas nécessairement votre priorité de rester
discret). Même équipé de gants, vous l’ouvrirez et la fermerez sans soucis, mais mal entretenu, le
velcro perd parfois de son « grip » avec le temps. Le rabat supérieur, s’il couvre la poche, offre une
étanchéité relative et protège donc le contenu.

Son contenu

Le contenu de la poche doit être étudié à la fois pour vous permettre de prendre en charge
immédiatement les accidents qui pourraient survenir, sans que vous ne manquiez du matériel de
base, et sans vous surcharger dans une poche de taille relativement réduite.

En dehors de la proposition de composition qui va suivre, rappelez-vous que le contenu de la poche
vous est principalement destinée. Si vous êtes intolérant à certains composants, ne les mettez pas
dans votre médic pouch, et à fortiori si vous avez des soucis de santé ou antécédents médicaux
particuliers, prenez votre traitement correspondant (sucre pour un diabétique, adrénaline autoinjectable en cas d’allergie majeur, etc.). En effet, vous seul vous connaissez et vous seul connaissez votre pathologie ! N’hésitez pas à y joindre une petite note pour le préciser (« attention diabétique », « allergie iode »), sur le même principe que les patch « NKA » (non known allergy), « penicillin allergy », « morphine allergy », etc.

Voilà une proposition de composition d’une medic pouch. N’hésitez pas à adapter le contenu aux
risques spécifiques liés à la saison ou au terrain. N’oubliez pas que son contenu est complémentaire
de celui du medic bag, la medic pouch vous permettra une prise en charge immédiate, en attendant
le relais par le porteur du medic bag.


2 paires de gants en latex taille M
1 couverture de survie
2 dosettes d’antiseptique incolore (type chlorexidine) perso j'utilise des dosettes
d'isobétadines qui est le désinfectant à large spectre mais attention certains y sont
allergique.
2 dosettes de sérum physiologique.
2 lingettes décontaminantes (pour le nettoyage des mains) si vous n’en trouvez pas, vous pouvez les remplacer par un petit flacon de solution hydro alcoolique (SHA). Les lingettes sont cependant plus adaptées car elles peuvent être utilisées sur des mains visiblement souillées, contrairement à la SHA.
4 sachets de 5 compresses stériles
4 pansements adhésifs moyens 2 grands pansements adhésifs (type Mépore)
2 petits pansements adhésifs (type Urgo)
1 paire de petits ciseaux à bouts ronds
1 petite bande élastique type Nylex
1 bande élastique type Nylex large (10cm) (peut faire office d’écharpe en première intention)
S’il vous reste de la place :
1 pansement compressif d’urgence (CHUT)
1 rouleau de sparadrap
1 écharpe
avatar
Baloo

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 43
Localisation : Basècles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum